au Vignaud, les anciens ont pu confirmer en sous sol la présence de plusieurs centaines de mètres de galeries, (2/3km)
le devenir des eaux d'infiltration issues du stockage des déchets miniers et qui vont circuler dans ces drains "naturels" (jusqu'à 35m de profondeur) laisse à penser que les 2 barrages des Chezelles et de l'Age seront impactés et à surveiller